Savourer l'instant

Booster sa mémoire et sa concentration avec l'art

L’observation d’une œuvre a plusieurs vertus : révéler des détails qui, habituellement vous échappent, booster sa mémoire, développer sa concentration et créer des liens. Essayez !

 

« Il n’y avait pas de brouillard à Londres avant que Whistler ne le peigne », dit Oscar Wilde. Les grandes œuvres d’art ont le pouvoir de nous rendre sensibles aux pique-niques en bordure de routes… ». Art et Thérapie-Alain de Botton et John Armstrong.


Ou « l’art perdu de la concentration dans un monde de distractions numériques », c’est ce que constate l’Ofcom, autorité britannique de régulation des télécommunications. Cet organisme affirme que « les gens vérifient leurs smartphones toutes les 12 minutes en moyenne » et, en tire la conclusion que « si nous restons toujours connectés, nous ne finirons par exister qu’en état d’alerte constant ».


Stop au zapping ! Stop aux écrans ! Faites-vous violence, ne consultez pas votre smartphone et apprenez à regarder pour faire émerger en vous l’émotion à la vue d’un coucher de soleil, d’un bouquet de fleurs ou d’une scène de la vie quotidienne. Au-delà d'être une thérapie, l’art est un révélateur des grands moments de l’Histoire et aussi des choses plus simples de la vie courante auxquelles nous ne prêtons plus attention.


« Quand on commence à observer avec attention, on remarque des choses que l’on n’avait jamais vues auparavant. On s’ouvre l’esprit, on libère ses pensées. C’est une expérience agréable. Pratiquée en groupe, c’est encore mieux. Mais on peut le faire seul, assis sur un banc » nous dit Claire Bown.

 

Créer du lien ? L’art toujours !

C’est l’objectif des Ateliers du Regard, créés en 2011, par Stéphane Coviaux, spécialiste de la Renaissance italienne qui propose aux entreprises une approche collective de l’art. Ce guide très particulier invite à s’arrêter devant une œuvre pendant 3 minutes et, ensuite, à partager avec le groupe les impressions et analyses de chacun. « Lors d’un atelier, on vit vraiment sa relation à l’œuvre. Face à elle, se crée une transmission d’expérience, plus qu’une transmission de connaissances. Et c’est très important », souligne l’historien. « Pour les collaborateurs d’une entreprise, c’est une façon de prendre le temps de la réflexion, cela permet de travailler sur des thématiques diverses comme l’attention, l’empowerment ou encore l’intelligence collective ».

 

Envie de faire l’expérience Art thérapie ? Téléchargez notre guide

Guide d'Art Thérapie