Reconnexion nature

Ces jardins médicinaux qui soignent et instruisent

Saviez-vous que les plantes fascinent et soignent depuis des lustres ? Moines, moniales, curés, religieuses avaient l’art et la manière de les cultiver dans les jardins des monastères, abbayes, presbytères et en détenaient tous les secrets thérapeutiques ? Seuls les moines avaient le pouvoir de guérir en utilisant des plantes naturelles, les dites médicinales. Aujourd’hui naturalistes, botanistes, herboristes ont le vent en poupe, Dame Nature étant au goût du jour, nous renouons avec bonheur ces pratiques de jardinage ancestral jusqu’à parfois cultiver nous-même une petite parcelle voire même suspendre nos plantations aux balconnières de notre appartement. Ainsi nous avons plaisir à aller prendre quelques leçons de choses dans ces jardins médicinaux qui nous instruisent sur la vraie nature des plantes.

 

Le Jardin du Pentacle à Esquelbecq

Loin de s’imaginer qu’elles ont toutes des vertus guérisseuses tels le thym, la lavande, le romarin, la sauge « qui éloigne le médecin », la mélisse (…), certaines comme le muguet, le laurier rose, la colchique sont de véritables poisons raconte dans son récit théâtral le comédien Jean-François Quéniart. Ce passionné de l’histoire des plantes vous accueille dans son jardin du Pentacle à Esquelbecq, une irrésistible pépite !


Facebook. Jardin du Pentacle

JARDIN-DU-PENTACLE-Esquelbecq

 

L'Herbarium de Saint-Valery-sur-Somme

Dans le jardin des remparts de Saint-Valery-sur-Somme dominant les remparts médiévaux et au nom très explicite d’Herbarium, vous planerez dans un joli fouillis organisé et humerez à loisirs ses plantes aromatiques abritées par les hauts murs séculaires dominant la baie de Somme.

Facebook Herbarium Fruticetum Baie de Somme

Herbarium-de-St-Valery sur Somme
Les Jardins de la Chartreuse de Neuville

Inspirés par le mode de vie rigoureux, sage et raisonné des Chartreux, les jardins de la Chartreuse de Neuville offrent un panel de plantes vivrières, médicinales et florales. Au fil de votre promenade, vous serez impressionnés par le travail visionnaire de l’un d’eux : le connecté Vavilov inspiré de l’agronome, généticien et botaniste russe sensible à l’enjeu de la biodiversité cultivée, ainsi que l’enjeu environnemental, climatique, alimentaire et de santé à venir. Les jardins sont structurés dans les règles de l’art du médicinal au cloître végétal, ses 54 carrés fleuris et son sentier aménagé, vous en sortirez plus qu’instruits avec quelques bonnes plantes à emporter !

https://lachartreusedeneuville.org

Jardins-Chartreuse-Neuville

Les jardins du Conservatoire botanique de Bailleul

De même que dans ceux des Jardins du conservatoire botanique de Bailleul, un almanach de plantes sauvages et médicinales se savourent au cœur du parc de 25 hectares et vous permettent de mieux connaitre la flore utilisée dans votre alimentation et dans les préparations médicales.

www.cbnbl.org

CNBL-Bailleul-1

Le Jardin du Naturaliste de Talmontiers

Quant à Olivier Tranchard, l’amoureux des plantes indigènes, dans son jardin du Naturaliste à Talmontiers où plus de 1000 espèces se côtoient sur un hectare, de toute la France on lui demande conseils, formations jusqu’à lui acheter ses graines, plants…

www.olivier-tranchard.fr

Jardin-naturaliste-Talmontiers

Pour d’autres belles révélations tout aussi intenses, piochez dans notre guide

« 10 raisons de flâner dans les 200 jardins du bien-être en Hauts de France »

Guide des jardins Hauts-de-France