Prendre soin de soi

Les bienfaits de la marche méditative en pleine conscience

10 000 pas par jour pour rester jeune, beau, intelligent, vigoureux et en pleine santé… une saine occupation et facile à réaliser. Les médecins s’accordent à nous les prescrire parce que les bienfaits de la marche sur notre organisme sont semble-t-il le meilleur des médicaments, idéal pour nous assurer un bien-être, corps et esprit confondus.

A la recherche de ce bon équilibre, la marche méditative pleine conscience se positionne comme une solution apaisante quand notre mental est en berne… ou en surchauffe.  Car à quoi bon virevolter quand le sens n’y est plus ? Accordez ce temps suspendu à votre agenda trop speed et laissez votre esprit vagabonder jusqu’à vous questionner : « Qui suis-je, où vais-je, dans quel état j'erre ? ».

Tout en cheminant, vos vraies valeurs soudain reviennent, comme si vous renaissiez et in fine retrouviez votre authenticité. Aligner tête-cœur-corps, c’est l’une des sources d’une bonne santé.

 

 

 « Marcher, c’est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique.

C’est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du cœur, celui du moral. »

Jacques Lanzmann

 

Et si nous mettions ces écrits philosophiques en pratique ? Nous savons que les bienfaits de la marche sont plus que reconnus, alors partons en reconnaissance avec ces trois questions.

Téléchargez le guide bienfaits de la marche

Comment la marche méditative pleine conscience libère nos émotions ? Quels sont les bienfaits de la marche méditative ? Où la pratiquer en Hauts-de-France ?

Nos petites ondes intrépides, impatientes et sans répit ne nous laissent pas vraiment le temps de souffler s’ajoutent notre désir et notre volonté de tout savoir, tout maîtriser, de tout acquérir…. Nous voilà pris au piège dans l’engrenage du quotidien. Mais savons-nous encore écouter notre instinct, notre petite voix intérieure ?

La majorité des pèlerins, chaque année plus nombreux, arpentent les chemins de Saint-Jacques de Compostelle ou de la Via Francigena et prétendent qu’en quête de sens, la marche leur est salvatrice parce que méditative. Mis à part leurs petits bobos, ampoules aux pied, sac surchargé… Ils témoignent que dans le silence de leurs pas, progressivement et inconsciemment le lâcher prise s’installe, distancie leurs perceptions habituelles pour leur permettre de faire le point avec eux-mêmes. Et pas besoin d’aller jusqu’à Rome ou en Espagne : quelques kilomètres suffisent….

Abbaye d'Ourscamp par la Via Francigena-credits CRT HdF-Nicolas-Bryant

Les marcheurs font alors le tri, désencombrent leur vie, remettent de l’ordre dans leurs priorités : abandon de leurs confort, obligations, futilités au profit de l’effort physique qui reconnecte au corps, de belles rencontres humaines et culturelles et le tout plongé dans cette nature vertueuse, déclencheuse du retour au vrai et à l’essentiel.

La marche serait-elle alors un exercice de spiritualité puisqu’elle touche ici la profondeur des âmes ? A les lire ou les écouter, marcher lentement, sans souci de performance, débraye le mental et vous permet de vous re-trouver, de vous délester de votre personnage actuel pour en construire un plus authentique… vous voilà délivré.

 

Quelques bonnes idées pour la pratiquer en Hauts-de-France.

En Hauts-de-France, il fait bon marcher, respirer, souffler… Point besoin d’aller bien loin, vous trouverez toujours un sous-bois, une forêt, un parc, un chemin creux dans le bocage ou un jardin prêt à accueillir vos pas méditatifs. Propice au ressourcement, la forêt de Compiègne dans l’Oise, 3eme plus grande de France, offre à chaque saison des marches « Bains de nature musicale » dans le cadre de son Festival des Forêts. Mélomanes ou non, accompagné par un médiateur naturopathe ou sophrologue, vous plongerez dans cet océan vert où la musique invite à la méditation.

Dans les pas de Jean-Jacques Rousseau, rejoignez le jardin d’Ermenonville, un eldorado apaisant et unique, son préféré… Il y a longtemps médité et même philosophé. Celui du sentier de Chimonobambusa à Hellemmes près de Lille, lui, est conçu à la japonaise ; ainsi Bouddha veille sur vous et vous conduit tout droit au recueillement, à la paix intérieure.

Les balades douces au Mont des Cats, Mont de Cassel en Flandres vous plongent dans une lumière tamisée, le clair-obscur que nos peintres flamands ont su si bien reproduire sur leurs toiles et qui chemin faisant vous pénètre l’âme toute entière.

Promenade zen aussi à Noyon, qui mixe les rassurantes pierres multi-séculaires du centre-ville à la forêt avoisinante. Attendez-vous à monter quelques dénivelés sur des vieux sentiers balisés et contemplez la vue imprenable sur la cathédrale.

Enfin, à ceux qui comme Ulysse veulent faire un beau voyage, vous pourrez opter aussi en mode pèlerin pour le long et lent périple de « La via Francigena ». Une ancienne voie médiévale qui relie la cité anglaise de Canterbury à la ville éternelle de Rome et traverse en diagonale nos villes chargées d’histoire et d’art : Calais, Arras… Laon pour s’enfoncer dans le doux paysage de Picardie. Ici vos pas ne se comptent plus, ce sont les nombreux kilomètres contemplatifs qui comme par magie se chargent de vous envoyer lumières et bonnes ondes.

 

Confiance et sérénité retrouvées, rayonnez donc en

Hauts-de-France le plus souvent possible.

Et pour vous motiver téléchargez notre guide : « Les dix bienfaits de la marche ».

 

Téléchargez le guide bienfaits de la marche